Minetest...

... l'envers pédagogique du projet « mon collège avec Minetest » !

Minetest est un jeux en réseau de type « bac à sable » (c'est à dire ressemblant au célèbre Minecraft) que nous détournons pédagogiquement.

Déjà plus d'un an que nous utilisons en classe le jeu collaboratif « Minetest » avec les élèves dans le cadre du projet « mon collège avec Minetest ». Initialement un simple jeu en réseau, nous le détournons de son rôle initial (c'est le « serious gaming ») pour en faire un outil pédagogique. Et ce sont plus de 200 élèves qui participent (ou ont participé) au projet !


Copies d'écran afin de vous montrer quelques visuels du jeu...

L'objectif principal du projet est de réaliser, aussi fidèlement que possible, le collège et ses environs (à l'échelle, à partir des connaissances des élèves, de données cartographiques, de la sortie de début d'année en SVT...). Le travail ainsi produit servira de base à la journée d'accueil des élèves de primaires avant leur entrée en classe de 6e. Le cadre ainsi défini permet, tout au long de l'année de travailler en et hors de la classe (et dans plusieurs disciplines) certaines notions pédagogiques associées aux programmes officiels.

Quelques anecdotes et pistes d'exploitations pédagogiques :

Si vous n'êtes pas familier de ce type de jeu, j'imagine que vous êtes en train de vous dire : « mais qu'est-ce que ce truc encore ? », « c'est n'importe quoi ! », « quel est le rapport est les programmes ? »...

Je vais donc commencer par vous raconter deux petites anecdotes :

Ces anecdotes doivent d'hors et déjà vous laisser entrevoir quelques pistes d'exploitation pédagogique...

Vous l'avez compris, le jeu est « puissant » et vous permettra de travailler à minima les points des programmes suivants :

Voici un exemple de proposition d'élève afin de réaliser le travail : "partir des données de cartographies disponibles sur Internet" !

C'est à partir de là que tout devient passionnant avec cette 3e anecdote (arrivé le 1er avril 2016, et ce n'est pas un poisson !) :

Comme d'habitude, je retrouve le vendredi midi les élèves les plus motivés par Minetest pour le « club minetest » et l'un deux me demande s'il peut me montrer ce qu'il a fait pendant le week end de Pâques. (Bon, jusque là, rien d'anormal, je m'attends à voir une maison de plus... lol). L'élève démarre le jeu en « local » et m'explique comment il construit des voitures dans le jeu. Sauf que ses voitures, elles roulent, tournent... Bref, de vraies voitures ! Et surtout, par défaut, le jeu que je lui avait transmis ne le permettait pas. Je lui demande comment il a fait : « c'est très simple monsieur, j'ai créé un mod, si vous voulez, je vous le donne ! » (là, mon cerveau se met en mode sérieux). Je regarde, il m'explique plus en détail... et je comprends qu'il a vraiment fait du code... tout seul, en s'inspirant des autres mods du jeu. Cet élève, ne trouvant pas l'option dans le jeu avait décidé de créer l'option lui-même. Depuis hier, son mod est intégré dans le serveur du prof. Respect, cet élève a 11 ans.

Exemples de séances pédagogiques :

Voici quelques exemples de séances pédagogiques testées et approuvées par votre serviteur :

Comment gérer la classe ?

Il est toujours intéressant (pour ne pas dire passionnant) de réfléchir à la manière dont l'enseignant pourra (ou non !) canaliser l'énergie débordante de ses élèves (et les dérives) pour mettre en place une réalisation compatible avec le cours.

Même si au cours de mes interventions j'insiste régulièrement depuis 10 ans sur la notion du "lâcher prise", je constate malheureusement encore trop souvent un cadre trop dirigiste imposé aux élèves. Il est essentiel, dans une situation comme celle-ci, de mobiliser les acquis et compétences des élèves (qui, ici, dans le cadre du jeux, sont clairement meilleure que celle de la plupart des adultes !) et de faire confiance. Si l'objectif de la séance est clairement énoncé, tout se passera bien !

Il est intéressant de savoir que les raccourcis claviers ne sont pas identiques à Minecraft, ce qui permet de placer sur un pied d'égalité l'ensemble des élèves de la classe.

Pour ma part, voici la manière dont je procède :

Remarque : c'est un choix, j'accepte, lorsque le travail est réalisé correctement, de laisser des moments de liberté dans le jeu. Cela peut-être un créneau horaire hors cours sur la map de travail ou une map spécifique (l'enseignant peut en effet générer assez facilement des maps personnalisées).

Et bien il faut le dire dès le début : en « live », il est très difficile de savoir qui fait quoi si vous êtes à 30 joueurs en même temps sur la même map. Par conséquent, de la même manière qu'avec Framapad, il faut toujours laisser les élèves découvrir l'outil par eux-même avec un temps de liberté. Une fois la maîtrise de l'outil acquise, il est plus simple de fixer un (ou des) objectif(s) à la classe. Sachez par contre que toutes les actions sont enregistrés sur votre serveur. N'hésitez pas à prévenir vos élèves !

Du point de vue de l'enseignant, pour ma part, j'apprécie « d'entrer dans l'équipe » sans pour autant donner des ordres. Le simple fait d'être enseignant vous place déjà comme une personne ressource. A vous de contrôler que l'objectif est atteint dans le temps alloué à la mission.

Comme vous le constaterez, rapidement :


Quelques copies d'écran du jeu...

Afin de motiver, mais aussi de récompenser le travail et le sérieux, j'ai mis en place un système de niveaux que les élèves gravissent progressivement. A chaque gain de niveau, l'élève gagne ce qu'on appelle dans le jeu des "privilèges", c'est à dire des pouvoirs supplémentaires. Ainsi, il y a 5 niveaux, en fonctions des privilèges attribués. Le principe est assez simple : plus vous êtes sérieux, plus vous montez dans les niveaux, et donc plus vous avez de "pouvoirs" !

Voici la correspondance privilèges/ fonctionnalités :

Points de vigilance :

Afin d'être totalement transparent, je n'ai pas peur d'avouer que toutes mes séances avec Minetest depuis deux ans n'ont pas été une réussite ! Certaines étaient fantastiques, d'autres décevantes... Mais cela me permet aujourd'hui d'aborder avec vous certains points de vigilance m'apparaissant comme incontournables :

Voilà, il ne me reste plus qu'à vous encourager à tester et à vous souhaiter bonne chance ! Bien entendu, cette page sera complétée au gré de mes temps libres et nouvelles expérimentations.